Le SAES en ordre de bataille: dépôt d’un préavis de grève ce mardi

«Trop, c’est trop et il faut agir », décline le Syndicat Autonome de l’Enseignants Supérieur). Le mot d’ordre est de mise dans les campus où un débrayage sera observé à partir de 09 heures suivi d’un rassemblement à partir de 10 heures. Ce, après le dépôt du préavis de grève ce mardi 5 janvier.



Le SAES en ordre de bataille: dépôt d’un préavis de grève ce mardi
Le SAES entend protester «contre le non-respect des engagements pris par l’Etat depuis la signature du protocole le 16 mars dernier». « Trop, c’est trop », marque Yankhoba Seydi du SAES qui note aucune action concrète «plus de neuf (9) mois après (cette) signature».  Selon les enseignants, la question des budgets reste encore irrésolu parce que le gouvernement a pris l’engagement que ce serait régler à la prochaine loi de finance rectificative, c’était en mai-juin dernier et les universités croulent encore sous le poids de la dette qui est devenue chronique… ». La prise en charge sanitaire, les retards de salaires sont aussi concernés.
 
Sur «la revalorisation des fonds de retraite, ils avaient promis de nous revenir deux (2) mois après l’étude de la question, jusqu’à présent ce n’est pas le cas, la prime académique n’est pas revalorisée et cela devait être le cas. Là, c’était un délai de quinze (15) jours.  La loi cadre est votée mais le problème de l’article 3 reste entier, il y a des problèmes au niveau du campus à Dakar avec la décision unilatérale du recteur de retirer un élément du prime d’encadrement sans consulter qui que ce soit, sans compter d’autres problèmes… », décline le syndicaliste. 


Lundi 4 Janvier 2016 - 17:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter