Le Sénégal est un VIP dans la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, selon le président de la CENTIF

Le Sénégal est membre du groupe Egmont (équivalent des VIP dans la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme), contrairement au Nigéria qui est toujours dans cette liste d’états peu fréquentables et à haut risque. La déclaration est faite par le président de la Cellule Nationale de Traitement de l’Information Financière (CENTIF), Demba Diallo qui indique que même les pays de la sous région s’inspirent du modèle sénégalais.



Le Sénégal est un VIP dans la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, selon le président de la CENTIF
Même s’il reconnait que le blanchiment d’argent existe au Sénégal comme partout en Afrique de l’Ouest, le patron de la CENTIF souligne dans les colonnes de « L’AS » que notre pays s’est doté d’un arsenal pour faire face à cette délinquance financière.
 
 
M. Diallo qui renseigne que la mondialisation de l’économie s’est accompagnée de celle du crime, s’estime toutefois heureux du fait que malgré les rumeurs et certains cas, le Sénégal ne fasse pas partie des pays à haut risque en matière de blanchiment d’argent.
 


Jeudi 22 Novembre 2012 - 12:22


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter