Le Sénégal honoré : l’Université Gaston Berger gagne encore le concours africain de procès simulé sur les Droits de l’Homme !

L’Université Gaston Berger vient d’être honorée pour la troisième fois de son histoire au concours Africain de Procès simulé qui s’est tenu à Nairobi, au Kenya. L’équipe gagnante, composée de Mlle Marguerite THIARE et de M. Mansour FALL, tous les deux étudiants à l’UFR de Sciences juridiques et politiques, était encadré par le Dr Mamoudou NIANE, enseignant-chercheur (UFR SJP)



Le Sénégal honoré : l’Université Gaston Berger gagne encore le concours africain de procès simulé sur les Droits de l’Homme !
Pour la troisième fois, l’Université Gaston BERGER de Saint-Louis, à travers l’UFR de Sciences Juridiques et Politiques, remporte le Concours Africain de Procès simulé de cette année. Cette édition, la 23e du genre, s’est tenue du 1er au 6 septembre 2014 à l’Université de Nairobi au Kenya, avec la participation d’une cinquantaine d’universités africaines. A l’issue des tours préliminaires, l’équipe de l’UGB s’est qualifiée en finale pour la sixième fois en 10 participations. La finale qui s’est déroulée au Kenyatta International Conference Center (KICC) à Nairobi. Elle opposait l’Université Gaston Berger de Saint-Louis et l’Université de Nairobi (partie requérante) à l’Université de Pretoria et l’Université Félix Houphouët-Boigny (partie défenderesse). Après d’âpres plaidoiries, les juges ont tranché en faveur de la partie requérante et permettait ainsi à l’équipe de l’UGB de s’imposer après les éditions de 2006 et 2012. 
Avec ce troisième sacre, l’UGB confirme son leadership dans l’enseignement et la promotion des droits de l’homme en Afrique. L’équipe, encadrée par le Dr Mamoudou NIANE (UFR SJP), était composée de M. Mansour FALL et de Mlle Marguerite THIARE, tous étudiants en Licence 3 de Droit de l’Entreprise. La même équipe a également gagné le prix du meilleur mémoire francophone (les conclusions déposées par les plaideurs pour argumenter devant la Cour). 

Le jury était composé d’éminents juristes africains et internationaux. Ils comprenaient entre autres, le Vice-président de la Cour suprême du Rwanda (Président de séance), le Président de la Cour Suprême du Kenya, l’ex Secrétaire exécutif adjoint de la Commission interaméricaine des Droits de l’Homme, un ex juge de la Cour constitutionnelle sud-africaine et un juge représentant la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples. 

Pour rappel, le Concours Africain de Procès simulé sur les Droits de l’Homme a pour finalité, de promouvoir l’éducation et la protection des Droits de l’Homme en Afrique. 

Ndarinfo.com

Lundi 15 Septembre 2014 - 14:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter