Le Sénégal pour une libéralisation temporaire de l'importation du sucre



Le Sénégal pour une libéralisation temporaire de l'importation du sucre
Le Sénégal est entré en négociation avec les commerçants pour étudier des voix d’importation du sucre.
Cette déclaration est du ministre du Commerce, Amadou Niang qui rencontrait hier les importateurs.
En effet, cette décision a été retenue pour prévoir la pause que va observer la Compagnie sucrière sénégalaise (CSS) qui, jusque-là, «a respecté» ses engagements. «Il se trouve qu’au Sénégal nous avons une industrie sucrière qui, jusqu’ici, arrive à tenir le marché avec des prix qui sont restés conformes au prix de la consommation» a déclaré Amadou Niang avant de poursuivre que «c’est une industrie qui va aussi observer une pause parce qu’elle est adossée à une activité saisonnière, de juillet à septembre ».
Pour combler ce vide il entend engager les commerçants. « Donc, il fallait consulter les commerçants sur les conditions de réalisation des importations complémentaires pour cette période de pause de l’industrie » a estimé le ministre du Commerce.
Toutefois, les commerçants ont demandé, hier, trois jours de réflexion pour harmoniser leur position. « Les commerçants ont estimé qu’il leur fallait quelques garanties par rapport au cours mondial qui est toujours ascendant ensuite par rapport au retour de la CSS sur le marché en octobre » a laissé entendre le ministre Amadou Niang au sortir de la rencontrée tenue à son ministère.






Charles Thialice SENGHOR

Mardi 23 Février 2010 - 10:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter