Le Sénégal tient le choc avec ses moyens mais cède devant l'Espagne (89-56)



Le Sénégal a tenu avec ses moyens le choc contre l'équipe d'Espagne, championne du monde en titre et pays hôte de l'édition 2014 de basket, s'inclinant au finish par 33 points d'écart (89-56), à l'issue du match ayant opposé les deux équipes, samedi à Madrid, en match comptant pour les huitièmes de finale de cette compétition.

L'ampleur du score ne traduit peut-être pas tout à fait le déroulement de ce match fort disputé. Les Lions se sont défendus comme de beau diables face à des Espagnols dopés par leur statut et qui n'ont pas commis d'erreurs, ou quasiment pas.

L'entame de match de l'équipe nationale a été plutôt fébrile, mais les joueurs sénégalais n'ont pas été ridicules, en particulier à l'issue du premier quart temps, remporté 23-17 par les Espagnols.

Malgré un 8-2 d'entrée, le Sénégal parviendra à se maintenir dans ce match, grâce à la pugnacité de Faye et au bon timing de Hamady Ndiaye.

La Roja réussit cependant à bien défendre sur les tireurs sénégalais (Malèye Ndoye et Gorgui Dieng) qui seront maintenus à zéro point jusqu'à la pause.

Pour le second quart temps, le Sénégal dont le jeu offensif était quelque peu bloqué, a trouvé le salut grâce à Pape Badji (8 points et 6 rebonds en 9 minutes).

Le Sénégal va à la pause avec 13 points (41-28) dont deux offerts par l'arbitre sur un panier marqué du dessous par Pau Gasol. Au retour des vestiaires, l'équipe nationale est restée quatre minutes sans retrouver le chemin des points.

Mais Faye va pourtant redonner de l'espoir. Le compteur sénégalais s'est du coup remis en marche avec les premiers points de Gorgui Dieng qui a quand même dû se débarrasser du marquage de Serge Ibaka pour marquer son premier panier et enchaîner avec des lancers francs qui ont permis au Sénégal de terminer ce troisième quart temps avec 19 points de retard (62-43)

Malèye Ndoye va finalement marquer ses deux premiers points lors du quatrième quart temps, mais cela n'a pas empêché l'écart de se creuser davantage pour prendre de larges proportions (78-50), soit 28 points d'écart. Il va finalement atteindre 33 points, soit moins que les 39 d'écart qui avaient sanctionné le premier match amical entre les deux pays.


Aps

Dimanche 7 Septembre 2014 - 11:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter