PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Le Synpics détruit Bougane et D-Médias : "Ses ex-employés souffrent plus que les Rohingyas"



Le Syndicats des professionnels de l'information et de la communication au Sénégal (Synpics) n'a pas caché son amertume face au comportement du patron de D-Média vis-à-vis de ses ex-employés du quotidien La Tribune, qui sont dans la précarité depuis la fermeture de ce journal. 
Dans un communiqué signé par son Bureau exécutif national, le Synpics estime que ces employés à la rue depuis quelques mois connaissent une pire situation que la minorité de musulmans persécutés et massacrés en Birmanie. "Bougane Guèye Dany a lancé, avant-hier, une campagne de solidarité aux Rohyngas, en Birmanie, pour soulager sa conscience après avoir injustement licencié certains de ses employés et fermé un outil de travail qu'est le journal La Tribune, une entité de son Groupe D-Média, privant ainsi des pères et mères de famille de leur travail. La parade est mal venue du moment qu'il refuse de payer les droits de ses ex-employés qui souffrent plus que les Rohyngas. Ces jeunes pères et mères de famille sont partis à la Tabaski sans argent, faisant preuve d’une méchanceté sans commune mesure", peut-on lire dans le document parvenu à la rédaction de Pressafrik

Le Synpics appelle Bougane Gueye Dany à faire face à la justice "pour avoir licencié des employés, procédé à la falsification de signatures, violé allègrement la législation sénégalaise du travail… Il devra répondre de tous ces actes délictuels devant la loi", avant d'avertir : "​Qu’il se le tienne pour dit : le Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (SYNPICS) lui fera face pour toutes ses forfaitures"


 

AYOBA FAYE

Mercredi 13 Septembre 2017 - 14:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter