«Le Warantage», la nouvelle forme de crédit qui sauve les paysans



«Le Warantage», la nouvelle forme de crédit qui sauve les paysans
Le «warantage» qui est une initiative du projet promotion des ONG et filières locales est une nouvelle forme de crédit basé sur le stockage de céréales. Selon le chargé du suivi évaluation du projet, Mr Thiam, interrogé par la radio Sud Fm, le «warantage» est un crédit dont la garantie peut être un stock (mil, maïs, riz, arachide). Il a trois principaux objectifs. Mr Thiam de citer: «ça se fait généralement en Octobre, novembre. Il permet de sécuriser les stocks au niveau des villages. Il permet enfin d’améliorer les revenus agricoles des producteurs par un système de spéculation à la hausse». De son avis, les tests effectués sont satisfaisants. «Aujourd’hui, on a été à Taïf et Diakklé, quand les producteurs ont vendu leur stock et que la banque a pris son crédit, les producteurs ont réalisé un bénéfice de 100%» a-t-il confié.


Jeudi 4 Août 2011 - 11:37




1.Posté par ouattara le 02/09/2014 08:21
a notre enfance warant voulais dire voler dans la mains du pauvre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter