Le changement d'heure contesté



Le changement d'heure contesté
On change d'heure ce dimanche 30 octobre. Deux fois par an, au printemps et à l'automne, on avance ou on recule d'une heure la pendule. Depuis 1998, les dates de changement d'heure ont été harmonisées par l'Union européenne afin que tous les pays membres changent en même temps. Mis en place pour faire des économies d'énergie, le bilan du changement d'heure est mitigé.

Cette nuit est l'occasion pour les gros dormeurs de rester une heure de plus sous la couette. 36 ans après l'adoption par la France de l'heure d'été, cette grasse matinée ne fait pas l'unanimité.

Instauré en 1975, pour répondre au choc pétrolier, le changement d'heure était censé nous permettre de faire des économies d'énergie. En faisant coïncider les plages d'activité avec celles de l'ensoleillement, le temps d'éclairage se trouvait abaissé. A l'origine, le changement d'heure permettait d'économiser chaque année un milliard de kilowattheures.

Mais la théorie s'arrête là. Aujourd'hui, la fourniture d'électricité provient à 75% du nucléaire et n'est plus soumise au prix du pétrole. Selon les résultats des études menées par RTE (Réseau de transport d'électricité) qui gère le réseau électrique français, les économies réalisées sont modestes. En 2009, le changement d'heure avait permis d'économiser 440 gigawattheures, une quantité infime au regard des 513 000 gigawattheures consommés en un an par les Français.

Jugée peu efficace, la mesure a été abandonnée par différents pays qui y voient plus d'inconvénients que d'avantages. Ses détracteurs mettent également en avant le chamboulement de nos biorythmes ainsi que celui des animaux.
Le changement d'heure dans le monde

La France et les autres pays de l'Union européenne reculent leurs horloges d'une heure pour revenir à l'heure d'hiver. Cette mesure est adoptée par 70 pays dans le monde, mais qui ne changent pas en même temps.
Toute l'Europe subit le même régime, sauf l'Islande et la Russie où le président Dmitri Medvedev y a mis fin cette année, jugeant qu'il s'agissait d'une mauvaise habitude néfaste pour la santé de ses concitoyens. Sur l'île anglonormande de Jersey, les habitants consultés lors d'un référendum, l'ont également rejeté à la quasi unanimité.

Et ailleurs ? En Afrique, la Namibie est déjà à l'heure d'hiver depuis le mois d'avril. Au Maghreb et au Moyen-Orient, l'Égypte est la seule à appliquer le changement d'heure ; le Maroc, l'Algérie et la Tunisie restent à l'heure d'hiver. En Israël, ça change tous les ans puisque le passage est calé sur la fête sainte de Yom Kippour. Les Américains y passeront eux en fin de semaine prochaine.

Source: Rfi


Dimanche 30 Octobre 2011 - 10:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter