Le chef de Boko Haram, se moque d'Obama et Hollande, les "tyrans" du monde

Le 12 mai 2014, Abubakar Shekau, chef du groupe terroriste nigérian Boko Haram, évoque dans un message vidéo l´enlèvement des 276 jeunes chrétiennes le 14 avril. Shekau exige la libération des « frères » prisonniers en échange des jeunes filles non converties à l´islam parmi les otages. La vidéo montre ensuite certaines des filles réciter la sourate Al-Fatiha, première du Coran.



Extraits de la vidéo, mise en ligne sur Interne t :
 
Abubakar Shekau : Frères de foi, ceci est un message sur ces filles. Je les ai prises - nous les avons prises - des écoles occidentales. Les tyrans du monde parlent d’elles. Obama, François Hollande, [le président nigérian] Jonathan, et tous les tyrans du monde parlent d’elles. Allah Akbar. Allah est plus grand et plus fort que tout. C´est vraiment bizarre. Quand tu entendras ce que je veux dire, tu te mettras sûrement à pleurer, ô Obama.
 
Ces filles, pour lesquelles vous faites tant d’histoires, se sont converties à l´islam. Elles se sont converties à l´islam.
 
[...]
 
Elles se sont converties. Elles ont embrassé l´islam et abandonné le christianisme.
 
[...]
 
Nous ne laisserons pas partir ces filles tant que vous ne libérerez pas nos frères de vos prisons. Il y a quatre ou cinq ans, vous avez capturé nos frères, qui sont maintenant dans vos prisons, où vous leur faites des choses, mais vous osez parler de ces filles. Nous ne les laisserons pas partir tant que vous ne laisserez pas partir nos frères. Nous ne les laisserons pas partir tant que vous ne laisserez pas partir nos frères.
 
Je parle des filles qui ne se sont pas converties à l´islam. Les musulmanes parmi elles, ce sont nos sœurs maintenant. [...]
 
Un groupe de jeunes filles enlevées, en tenue islamique
 
Un groupe de jeunes filles : « Je cherche protection auprès d’Allah contre Satan le maudit. Au nom d´Allah, le Clément, le Miséricordieux, Louange à Allah, le Seigneur des mondes, le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux, Maître du Jour du jugement. Vous seul que nous adorons, et Toi seul nous cherchons de l´aide. Guide-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblés Tes bénédictions, et non ceux qui ont encouru Ta colère, ni ceux qui se sont égarés. » Amen.
 
Une des filles enlevées : « Je cherche protection auprès d’Allah contre Satan le maudit. Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux. Louange à Dieu, Seigneur des Mondes. Le Clément, Le Miséricordieux. Maître du jour du Jugement. C´est Toi que nous adorons, de Toi seul nous implorons le secours. Guide-nous dans le droit chemin. Chemin de ceux que Tu as comblés de bienfaits, non de ceux que Tu réprouves, ni des égarés. » Amen.


Mercredi 14 Mai 2014 - 16:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter