Le chinois Geely rachète Volvo à Ford

Zhejiang Geely Holding a signé dimanche un accord avec Ford portant sur l'acquisition des activités automobiles de Volvo, réalisant à ce jour le plus important rachat d'une marque occidentale par un constructeur chinois.



Le chinois Geely rachète Volvo à Ford
Ford a précisé que la transaction représentait 1,8 milliard de dollars (1,34 milliard de dollars) et qu'elle serait finalisée au cours du troisième trimestre.

L'opération, largement attendue puisque le groupe américain avait fait de la Geely son candidat privilégié pour la reprise de Volvo en octobre dernier, marque une étape importante dans la montée en puissance de la Chine dans l'industrie automobile mondiale.

"L'accord d'aujourd'hui représente un tournant dans l'histoire de Geely", a déclaré Li Shufu, président de Geely.

Il y a quelques années, une telle opération aurait été inimaginable pour le dixième constructeur de chinois en termes de véhicules vendus dont, sur base d'estimations de données 2009, le chiffre d'affaires ne représente que 16% de celui de Volvo.

Il s'agit du deuxième exemple en trois mois d'un rachat d'un plus gros par un plus petit dans le secteur automobile après celui, intervenu fin janvier, de Saab par le constructeur de niche néerlandais Spyker.

Ces transactions atypiques sont une illustration des ravages provoqués par l'une des pires crises qu'ait connu l'industrie automobile mondiale au long de son histoire dans la foulée de la récession mondiale de 2009.



Reuters

Dimanche 28 Mars 2010 - 19:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter