«Le combat continue contre l’homosexualité », (Jamra)



«Le combat continue contre l’homosexualité », (Jamra)
Le Directeur exécutif de l’organisation islamique Jamra revient sur la manifestation interdite hier contre l’homosexualité. Le rassemblement a été dispersé à coups de grenades lacrymogènes et plusieurs personnes ont été arrêtées puis finalement libérées. La manifestation a été initiée par un collectif qui regroupe au moins dix-sept (17) organisations déterminées à poursuivre le combat. Un autre grand rassemblement est prévu sous peu.

Rendant hommage «à toutes ces personnes qui ont quitté les coins les plus reculés du Sénégal pour venir », l’Imam Massamba Diop avoue que «cette manifestation n’était pas autorisée ». A ce propos, précise-t-il : « Personnellement, j’ai eu à prendre langue avec Monsieur le Préfet de Dakar qui m’a fait comprendre au téléphone qu’à la même date, la même heure et au même endroit, il l’avait déjà réservé à Sidya Ndiaye pour son syndicat. Malheureusement le temps imparti ne permettait pas aux jeunes qui organisaient la manifestation d’informer l’ensemble des personnes qui devaient venir, ces derniers s’étaient dit qu’il fallait venir sur le site recevoir les gens, leur parler et remettre cela… ».
 
«Malheureusement, il y a eu échauffourées, ils se sont battus, il y a des jeunes qui ont été blessés, des lacrymogènes et ils ont été incarcérés au niveau du commissariat du 4ème arrondissement. Nous avons quand même pu discuter avec les autorités et finalement et tard dans la soirée, ils ont été libérés », sert l’Imam.
 
«A ces jeunes-là, je voudrais les remercier pour leur mobilisation et dire aux autorités que jamais nous n’avons défié la loi mais il fallait venir pour parler à ceux qui étaient déjà là. Forts de tout cela, nous devons nous concerter parce que c’est collectif, ce n’est pas Jamra seulement qui organisait, nous les avons convié à une rencontre et nous allons échanger et cette fois-ci nous allons rencontrer de façon responsable le Préfet de Dakar pour retenir une date, élargir la diffusion de l’information pour que tout le Sénégal puisse venir soit à la place de l’Obélisque ou même au stade Iba Mar Diop pour que les Occidentaux, ceux qui ont déjà légalisé l’homosexualité dans leurs pays et nos dirigeants sentent qu’au Sénégal, les gens sont totalement contre… », martèle ce dernier.
L’Imam Massamba Diop était l’invité de Sud fm.  


Samedi 23 Janvier 2016 - 11:43




1.Posté par Lucas le 24/01/2016 16:29
Vous continuez à vous battre contre l'homosexualité ? Vous allez perdre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter