Le coup de gueule de Bombardier : « Aziz a jusqu’à samedi pour me remettre mon avance sinon… »

Balla Gaye 2 vers une année blanche ? Dans tous les cas, la prochaine sortie du « roi des arènes » contre Bombardier le 15 juin pourrait ne pas avoir lieu. L’adversaire, le B52 de Mbour, somme le promoteur Aziz Ndiaye de lui remettre son avance. Sinon, le contrat sera tout simplement rompu.



Bombardier en a marre. « J’ai signé un contrat avec Aziz Ndiaye en décembre dernier pour un combat contre Balla Gaye 2 en juin 2014. Mais depuis lors, je cours derrière mon avance. Le promoteur avait dit qu’il allait nous la donner le 31 janvier dernier mais il n’a pas tenu sa promesse. Il me fait valser chaque fois. Ce que je ne peux plus accepter. Je suis vraiment à bout. Et je ne peux plus attendre », lâche le lutteur de Mbour qui donne un ultimatum de deux (2) à savoir jusqu’à ce samedi à Aziz Ndiaye qui, passer ce délai, selon les propres termes de Bombardier, verra le combat annulé.


« Il ne reste que trois (3) mois. Et le temps n’attend pas. Je ne sais pas si Balla Gaye 2 a reçu son avance ou pas » mais « je suis dans le flou le plus total. Je n’ai rien contre lui et sa relation avec Balla Gaye 2 ne me dérange pas. Il doit simplement respecter sa part du contrat. Tout mon programme est chamboulé. Mes activités au ralenti car je devais voyager mais je suis toujours bloqué ici », enfonce-t-il dans les colonnes du journal « l’as » où Bombardier qui n’en a pas finit avec le promoteur, assure que ce dernier veut coûte que coûte réduire les cachets.


Ce que le lutteur refuse car pour lui, « avant de parler de ça, il faut d’abord libérer les avances ». 


Jeudi 6 Mars 2014 - 10:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter