Le crêpage de chignons continue: Awa Niang répond à Mariama Sarr



Le crêpage de chignons continue: Awa Niang répond à Mariama Sarr
Accusant les députés de tendre la main, la ministre de la Famille, de la Femme et de l'Enfance en prend pour son grade. Il faut dire que le crêpage de chignons noté lors du passage de Mariama Sarr à l'Assemblée nationale, se poursuit. Accusée d'avoir rapporté des propos tenus en privé,  Awa Niang apporte la réplique."J'ai été éduquée par mes parents et il y a des choses que je ne ferai jamais dans ma vie", se défend cette dernier qui indique que Mariama Sarr a oublié de préciser qu'elle a tenu ses propos devant plusieurs personnes à Touba. 

Pis, enfonce la députée, la ministre a dit que "les députés étaient là pour leurs poches et non pour le peuple". Le deuxième questeur de la représentation nationale martèle qu'elle n'a aucun intérêt à rendre public ces "propos discourtois". Selon elle, "Mariama Sarr a même soutenu qu'un ministre distribuait de l'argent aux députés dans les couloirs". 
"Elle (Mariama Sarr) pense que Moustapha Diop donne de l'argent à tous les députés. En effet, si les députés ont tressé des lauriers à Moustapha Diop, c'est parce qu'il travaille pour les femmes et non pour le président de la République. Awa Niang invite à "'être plus accessible et d'arrêter de fermer son téléphone".


Mardi 8 Décembre 2015 - 13:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter