«Le débat relatif à la recevabilité de la candidature de Karim Wade est impertinent », (cadres de BBY)



«Le débat relatif à la recevabilité de la candidature de Karim Wade est impertinent », (cadres de BBY)
Le mardi 24 mars 2015,  la Convergence des Cadres Républicains de l’APR et la coordination  des Cadres d’And Jef PADS Authentique se sont réunies, au siège de Benno Bokk Yaakaar (BBY),  sous la coprésidence des deux coordinateurs Thierno Alassane Sall et Pape Mamadou Touré. A l’issue d’échanges fructueux et enrichissants les deux délégation se sont félicités de cette initiative et rappellent que les deux partis ont cheminé ensemble autour de valeurs pour la survenue de la seconde alternance et souhaitent que ce souffle soit maintenu pour la création d’une majorité d’idées et la mise en œuvre de la communication politique.

 
Les deux parties ont encouragé sa pérennisation et son extension aux autres cadres de BBY. Avant de d’aborder le verdict rendu par la CREI (Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite) selon eux «au nom du peuple sénégalais qui a fait preuve de maturité ». Thierno Alassane Sall et Pape Mamadou Touré n’ont pas manqué de «rendre un vibrant hommage  aux forces de sécurité et de défense ». A ce propos, les deux délégations de lancer un appel à la poursuite de la traque des biens mal acquis et à la reddition des comptes.


Toutefois, les responsables de la coalition au pouvoir attirent «l’attention de l’opinion sur l’impertinence du débat relatif à la recevabilité de la candidature de Karim Wade » en rappelant qu’«en la matière  cette question est régie par les dispositions du code électoral». Saluant par ailleurs «les réalisations du Président de la République Macky Sall à la tête du pays depuis trois ans », ils encouragent «le gouvernement à prendre en compte toutes critiques positives dans la mise en œuvre de son action quotidienne ». En ce sens, l’APR et And Jef PADS Authentique ont convenu «d’élaborer un plan d’action commun qui pourrait être soumis aux autres cadres de la mouvance présidentielle ».  
 


Mercredi 25 Mars 2015 - 20:54




1.Posté par Leuk le 25/03/2015 21:47
Oh! Qu'ils arrêtent de bleuffer !
On a tout compris ! Il est inconcevable qu'un condamné à 6 ans de prison de ferme avec une amende de plus 100 milliards puisse se présenter à une Election Présidentielle avec une caution de x millions.

Le problème n'est pas là!
C'est que la Dictature de Macky ne passera pas, en aucune façon. Et cela, ce n'est même pas Abdoulaye Wade qui pourrait apaiser les esprits. Et ça vous le savez bien ! Les prisons seront pleines, peu importe ! Dragon va piétiner encore malheureusement, cela dépendra.

Il n'y a que la Justice et l'Equité pour garantir la stabilité d'un pays.

Dieu sait que nous aimons bien votre Macky, mais rien y fait, il fait fausse route ! Bilahi Walahi !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter