« Le départ de Abdoulaye Daouda Diallo de l’intérieur est du bluff », Hélène Tine



« Le départ de Abdoulaye Daouda Diallo de l’intérieur est du bluff », Hélène Tine
La Coalition Manko Taxawu Senegaal (MTS) récuse-t-elle Ali Ngouille Ndiaye le tout nouveau ministre de l’Intérieur ? Pour le député Hélène Tine, membre de ladite coalition, « c’est du bluff ». En réalité, c’est un responsable du parti au pouvoir qui a été enlevé de ce ministère, pour être remplacé par un autre responsable de même dimension, soutient-elle, dans « l’As ». Et, à l’en croire, cette démarche ne change en rien à la revendication de la société civile et de l’opposition liée à la désignation d’une personnalité neutre pour conduire le processus électoral.

Sur ce plan, elle invite le président de la République « a cessé de jouer avec la démocratie en appelant au dialogue quand cela l’arrange et donner l’impression d’avoir enlevé le ministre de l’Intérieur que l’opposition contestait alors que, dans les faits, il n’en est rien».
 
Hélène Tine retient de la composition du nouvel attelage ministériel, « un gouvernement politique ». De ce point de vue, elle craint que « les priorités soient surtout accordées à des objectifs électoraux, vu les enjeux qui se profilent à l’horizon avec la prochaine présidentielle… ». 


Vendredi 8 Septembre 2017 - 11:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter