Le détenu Mbaye Mbodj s'évade une 2 éme fois lors de son transfert



Lors de la session des Assises de KaolackBabacar Mbodj dit Mbaye Mbodj condamné à 20 ans de travaux forcés a profité de son transfert pour s'évader encore une fois.


Mbaye Mbodj est décidément un éternel fugitif. Après la session des Assises de Kaolack, le détenu n'a pas jugé nécessaire de purger sa peine et a manœuvré une évasion. Celle-ci s'est parfaitement déroulée et a conduit Mbaye Mbodj dans son village natal à Latmingué. Malheureusement pour lui, dans la même journée un appel anonyme le trahi et indique sa position. Il est interpelé par les gardes pénitentiaires. Lors de son procès après son évasion, le juge rajoute deux (2) ans de plus à sa peine.

Mais comme on dit, « chassez le naturel, il revient au galop ». Mbaye Mbodj tente de s'évader une nouvelle fois lors du transfert avec l'aide d'une complice du nom d'Awa Diallo résidant aux Parcelles Assainies qui remet au détenu une pompe à gaz et une moto Djakarta. Digne des films américains, Mbaye Mbodj asphyxie l'un des gardes et disparait avec la moto dans la nature.

Pendant que le fugitif savoure sa « liberté », sa complice Awa Diallo attend sagement à la Maison d'Arrêt avant son procès pour complicité d'évasion. Aujourd'hui, Mbaye Mbodj est le fugitif le plus recherché de Kaolack.


El Hadji Malick Sarr

Vendredi 24 Janvier 2014 - 14:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter