Le développement du secteur financier dans l’espace UEMOA pose problème



Le développement du secteur financier dans l’espace UEMOA pose problème
La problématique du développement du secteur financier reste toujours d’actualité. En effet, le financement de l’activité économique dans l’Union Economique Monétaire Ouest africaine (UEMOA) est essentiellement assuré par le secteur bancaire qui depuis le début des années 90, a enregistré d’importantes réformes axées sur sa libéralisation. Cependant, le développement du marché financier de l’union demeure faible et sa contribution au financement des économies de l’UEMOA reste marginale.
En effet, nous apprend le gouverneur de la banque centrale Jean Baptiste Compaoré, au cours de la période récente, les émissions brutes d’obligations n’ont représenté qu’environ 5,0 des investissements par an dans l’Union. La capitalisation boursière s’est établie à 11,0 du produit intérieur brut PIB en 2009, contre une moyenne d’environ 70% dans les pays en développement.

De ce fait affirme le gouverneur, des travaux liés au développement de ce marché en vue du financement de nos économies occupent une place de choix tant pour les Etats que pour la BCEAO.

Marième FAYE

Mardi 1 Mars 2011 - 12:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter