Le dossier Karim Wade : 77 témoins cités à comparaître dont Aminata Touré et Idrissa Seck

Les avocats de Karim Wade et Cie sont sortis, hier, des locaux de la Cour de Répression de l’Enrichissement illicite (CREI) avec une clé USB contenant le dossier de 46 000 pages. 77 témoins ont été cité a comparaître par la défense, sans compter le Président Wade, l’ancien Premier ministre, Aminata Touré, le maire de Thiès, Idrissa Seck, l’ancien maire de Dakar Pape Diop, l’ancien ministre Abdou Latif Coulibaly…, qui seront cités à comparaître à titre de témoins par la défense.



Le dossier Karim Wade : 77 témoins cités à comparaître dont Aminata Touré et Idrissa Seck
Du nouveau dans la rencontre entre les avocats de Karim Wade et la CREI avant-hier. Ce, pour dire que le volume du dossier lourd de 46.000 pages n'a pas été le seul point évoqué. Mes Seydou Diagne, Ciré Clédor Ly, Demba Ciré Bathily et El Hadji Amadou Sall en possession désormais de clé Usb, version électronique dudit dossier, les témoins à comparaître dans l'affaire d'enrichissement illicite qui vaut au fils du président sortant Wade d'être dans les liens de la détention depuis le 17 avril 2013 a été aussi abordé. 


En effet, même si le risque de report demeure toujours avec l'état de santé d'un des témoins clés à savoir Bibo Bourgi en attente de subir une nouvelle intervention chirurgicale dans quatre (4) semaines, selon l'observateur", l'affaire Karim se poursuit. La date du procès fixé au 31 juillet prochain, le quatuor défensif de Wade-fils peaufine sa liste de témoins. 77 au total, renseigne la source. Parmi lesquels, l'ancienne Première ministre et ministre de la Justice sous Abdoul Mbaye qui a déclenché la traque des biens dits mal acquis. Aminata Touré dont les proches étaient dernièrement monter au créneau pour faire part de leur crainte sur la sécurité de la "dame de fer" qui selon eux, serait en danger après avoir géré certains "chauds dossier" dont celui de Karim. 


La désormais ex-Première ministre du Sénégal n'est pas la seule personnalité politique concernée car dans ladite liste se trouverait Idrissa Seck, le leader de Rewmi, édile de la Cité du Rail et non moins l'ancien premier ministre sous Wade qui a même fait la prison dans le cadre des chantiers de Thiès. On retrouve aussi le père du célèbre détenu de la Maison d'Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss, Pape Diop, l'ancien président du Sénat sous Wade et l'ancien ministre de la Bonne gouvernance et porte-parole du gouvernement sous Aminata Touré et secrétaire général du gouvernement sous Mohammed Dionne. Entres autres, ...


Toutefois, Me Boubacar Cissé, avocat de Bibo Bourgi au coeur de l'affaire Karim, n'écarte pas de demander le renvoi du procès. "Son client ne pourrait pas tenir debout plus de dix minutes", susurre des sources médicales. Ceci, au moment où le Président de la CREI, Grégoire Diop, a remis l’intégralité du dossier de la traque des biens mal acquis aux avocats de Karim de Karim Wade en format électronique. Ils ont au moins 20 jours pour prendre connaissance du dossier. Avant la tenue du procès ce 31 juillet. Ce, dans la grande salle des Assises du tribunal régional de Dakar à 10 heures. 



Jeudi 10 Juillet 2014 - 11:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter