Le fils du bailleur rectifie Farba Senghor : «Le nom de ma mère est Sall mais elle n’a aucun lien de parenté avec le président »



Du côté de la famille de Hawa Sall, on rit sous cape des accusations du chargé de la propagande du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), Farba Senghor qui déclare que le président Sall est derrière son expulsion de la maison sise à la Cité Biagui. Augustin Gabriel Mandiouba, le fils du bailleur explique que même si le nom de sa mère est Sall, elle n’a aucun lien de parenté avec le président de la République. Selon ce dernier dans « La Tribune », c’est en 2012 que le responsable libéral a loué la maison. « Pendant les trois (3) ou quatre (4) premiers mois, l’ancien ministre payait régulièrement. Aussitôt après, les retards s’accumulaient et les problèmes ont surgi », détaille-t-il en précisant que Farba Senghor se comportait « de manière inélégante en lui demandant de ne pas l’importuner lorsqu’il s’y rendait pour récupérer le loyer ». Pis, « il raccrochait au nez de sa mère », indique-t-il.

 
Augustin Gabriel Mandiouba de poursuivre que « de fil en aiguille, sa mère a reçu l’appel de Baba Wone au nom de Me Wade qui lui a demandé de ne plus s’adresser à Farba Senghor » car « il allait désormais se charger de la question ». «Les choses ont bien marché pendant près quatre (4) mois, il avait régularisé sa situation mais malheureusement, le Directeur de Cabinet a jeté l’éponge, expliquant qu’il n’en peut plus parce qu’il n’arrive pas à canaliser Farba Senghor. C’est ainsi que la famille a décidé de porter plainte… », assure ce dernier. 

Selon cette partie, "cela fait onze (11) mois que la veuve Mandiouba réclame quatre (4) mois d'arriérés de loyer à Farba Senghor qui a refusé d'obtempéré". 


Mercredi 5 Août 2015 - 16:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter