"Le financement des bourses de solidarité pose problème" (Officiel)

La délégation générale à la protection et à la solidarité nationale (DGPSN) sonne l'alerte. En effet les bourses de solidarité familiale, si chères au président Macky Sall, sont aujourd'hui menacées à cause d'un manque de financement.



"Le financement des bourses de solidarité pose problème" (Officiel)
D'après Ousmane Basse, cadre à la DGPSN, cette ambition d'octroi de 100 mille francs FCFA par an à deux cent cinquante mille familles, fait face à d'énormes difficultés. " Les cadres juridiques ne sont pas finalisés et le budget n'est pas mobilisé. A cela s'ajoute le manque de ressources humaines et de synergie entre les acteurs", liste M.Basse, qui s'exprimait lors d'un atelier de revue sectorielle de la protection sociale.

La déléguée générale à la DGPSN, le Docteur Antra Sarr Diacko est du meme avis. " C'est vrai que le financement de la protection sociale pose problème. Je peux donner comme exemple celui des bourses de sécurité familiale. Les 200 mille bénéficiaires vont consommer 20 milliards du budget sénégalais; si nous allons vers les 300 mille familles. Ce qui fait qu'il est très difficile aujourd'hui de pouvoir rassembler toute cette somme pour faire face à cette protection", reconnait Dr Diacko.

Pour autant des pistes de réflexion ont été proposées pour trouver des moyens alternatifs de financement de la protection sociale comme le souligne la déléguée générale :" Nous sommes entrain de travailler sur une caisse autonome de protection sociale. Aussi l'actualisation de la stratégie nationale de protection sociale, qui n'a pas été été renouvelée depuis 2010, est en cours ", selon Anta Sarr Diacko.
 


Jeudi 25 Juin 2015 - 10:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter