Le football camerounais de nouveau en deuil après la mort subite de Jeanine Christelle Djomnang

Moins de deux jours après la mort du Camerounais Patrick Ekeng durant un match du championnat de Roumanie, la Fécafoot a annoncé ce 8 mai le décès de la gardienne de but Jeanine Christelle Djomnang.



Cela ressemble à une bien triste loi des séries pour le football camerounais. Moins de 48h après la mort subite du milieu de terrain Patrick Ekeng sept minutes après son entrée en jeu lors d’un match du championnat de Roumanie, la fédération camerounaise de football a annoncé ce dimanche le décès de la gardienne de but Jeanine Christelle Djomnang.
 
La jeune femme de 26 ans devait prendre part à un match de la 6e journée du championnat féminin de 1ere division du Cameroun opposant son équipe, le Femina Stars d'Ebolowa à Louves Minproff. D’après la responsable de la communication de la Fécafoot, Laurence Fotso, Jeanine Christelle Djomnang se serait effondrée quelques minutes avant le coup d’envoi alors qu’elle s’échauffait en compagnie de son équipe sur le stade municipal d’Ebolowa dans le sud du Cameroun.
 
Le décès de la jeune femme a été constaté quelques minutes plus tard, ses causes restent pour le moment inconnues. La Fécafoot affirme désormais être dans l’attente d’un rapport officiel pour éclaircir les circonstances exactes de la mort de Jeanine Christelle Djomnang.

Rfi.fr

Lundi 9 Mai 2016 - 12:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter