Le gouvernement sénégalais lève le mandat d'arrêt international contre le chef rebelle indépendantiste Salif Sadio

Le gouvernement du Sénégal a levé le mandat d’arrêt international contre le chef rebelle, Salif Sadio, qui dirige le front nord du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC).



Le gouvernement sénégalais lève le mandat d'arrêt international contre le chef rebelle indépendantiste Salif Sadio
«Il n'existe plus aucun mandat d'arrêt décerné à l'encontre de Salif Sadio», informe un communiqué de la communauté catholique Sant'Egidio, qui facilite les négociations entre l'Etat et le MFDC.
 
En 2001 l'Etat sénégalais avait lancé un mandat d'arrêt international contre Salif Sadio, l'un des principaux chefs de guerre d'Atika (banche armée de cette rébellion indépendantiste).
Sous l'égide de Sant'Egidio, les négociations entre les deux parties ont repris depuis quelques jours à Rome, la capitale italienne. 
 
Durant leur rencontre, l'Etat et le MFDC se sont engagés sur des mesures garantissant la libre circulation en territoire sénégalais de M. Sadio, dans le cadre des négociations, ainsi que de ses mandataires.
 
Ces engagements sont contenus dans un document relatif aux «mesures de confiance» entre les deux parties, engagées aussi à tenir des comportements qui puissent favoriser les négociations pour le retour de la paix en Casamance et réduire les souffrances des populations.
 
«Les deux délégations ont magnifié l'esprit constructif et la franchise qui ont prévalu au cours de cette rencontre», ajoute le communiqué. D'autres rencontres sont prévues à Sant'Egidio, mais les dates restent à préciser.

Apa

Mercredi 26 Février 2014 - 11:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter