Le jihadiste Franco-Sénégalais Oumar Diaby, vient d’être tué par balle



Le jihadiste Franco-Sénégalais, Oumar diaby, Chef de brigade de 80 commandants pour l’État islamique, est mort. En coma depuis une semaine, après avoir reçu une balle lors d’une attaque, survenue ce vendredi  7 Mai 2015 en Syrie.
 
Célèbre pour être l'un des principaux recruteurs de jihadiste français pour la Syrie, le Franco-Sénégalais Omar Diaby, dit Omar Omsen, est apparu pour la première fois à visage découvert dans une interview diffusée par Al-Jazira.
 
Omar Diaby a fini par montrer son visage. Ce Franco-Sénégalais de 39 ans, bien connu des services de renseignement pour être l’un des principaux recruteurs de jihadiste français en Syrie, est apparu le 30 novembre dans une interview diffusée par Al-Jazira. Vêtu de noir, turban sur la tête et kalachnikov posée à ses côtés, il évoque le recrutement de combattants occidentaux depuis la terrasse d’une maison.
 
Le lieutenant jihadiste, qui affirme se battre pour Jabhat al-Nosra, la branche d’Al-Qaïda en Syrie, affirme notamment que les jihadistes français qui souhaiteraient rentrer en France en seraient empêchés. "Si une personne me dit : ‘Omar, je voudrais rentrer en France’, je vais lui dire que retourner en terre de mécréance est interdit par Allah, car c’est une humiliation (…) On va les arrêter", affirme-t-il face à la caméra. Et de poursuivre : "Nous leur faisons savoir que la hijrah [émigration définitive en terre où est appliquée la charia] est pour eux obligatoire, parce que vivre dans les pays occidentaux, c’est interdit. Le prophète a désavoué tous ceux qui vivent parmi les mécréants."


Samedi 8 Août 2015 - 08:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter