Le magistrat Seynabou Ndiaye Diakhaté et six de ses collègues renvoyés par Yayi Boni

Six magistrats de la Cour de justice de l'Union Economique Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) dont la Sénégalaise, Seynabou Ndiaye Diakhaté, ont été renvoyés de la juridiction. Ce, jusqu'à nouvel ordre par le président de la Conférence des Chefs d'Etat et de gouvernement de l'UEMOA, Yayi Boni.



Le magistrat Seynabou Ndiaye Diakhaté et six de ses collègues renvoyés par Yayi Boni
Ces magistrats qui perçoivent plus de cinq (5) millions de F CFA par mois, sans compter les avantages et autres, refusaient de participer aux audiences présidées par le président de la Cour, Daniel Lopès Ferreira, depuis presque deux (2) ans. Une décision prise par le président Béninois, suite à un rapport en défaveur des juges rebelles, rédigé par quatre (4) présidents de Cour suprême issus de pays membres de l'UEMOA. L'équipe des magistrats enquêteurs sur le fonctionnement de la Cour de justice était composée des présidents des Cours suprêmes du Bénin, de la Côte d'Ivoire, du Sénégal et du président du Conseil Constitutionnel du Burkina Faso.


Et le Sénégal était représenté par Pape Oumar Sakho (nommé président du Conseil constitutionnel depuis le 26 juin), à l'époque président de la Cour suprême.
Ces professionnels du Droit, livre "l'Observateur" étaient chargés de de voir juridiquement si les magistrats avaient raison de destituer le président de la Cour de justice de l'UEMOA, le Bissau Guinéen,  avant de boycotter les audiences de la Cour de justice. Aucune audience ne s'est tenue à la Cour de justice de l'UEMOA à cause de la rebellion des juges contre Daniel Lopès Ferreira. Un président qu'ils avaient destitué pour désigner le Malien Ousmane Diakhaté, un des leurs. 


Informé de la situation, le président Beninois adresse une lettre le 1er septembre 2014, au président de la Commission de l'UEMOA, Cheikh Aguibou Soumaré pour qu'il réintégre Daniel Lopès Ferreira dans ses fonctions. Ce qu'a fait l'ancien ministre sous Wade. 


 


Samedi 11 Juillet 2015 - 09:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter