Le ministère des sports réussit à éteindre le feu entre CNG de lutte et les promoteurs

Le collectif des promoteurs de la lutte et le Comité national de gestion (CNG) parle désormais le même langage. La rencontre initiée par El Hadji Malick Gackou a permis aux deux entités de la lutte de dénouer la crise et d'harmoniser les positions. Luc Nicolaï et ses partenaires sont sortis satisfaits d'avoir arraché trouver un accord sur leurs principales revendications. En attendant de poursuivre les discussions avec le Cng, les promoteurs jubilent à l'idée de voir deux des leurs intégrer l'instance de la lutte mais aussi de la baisse des frais d'organisation ainsi que la suppression de la caution entre autres points.



Le ministère des sports réussit à éteindre le feu entre CNG de lutte et les promoteurs
Les promoteurs sont sortis renforcés de la réunion tripartite qu’ils ont eu hier, mardi 18 septembre avec le Cng de lutte et le ministère des sports. Les principales revendications qu’ils ont déjà confiné dans leur mémorandum et soumises au ministre El Hadji Malick Gackou ont trouvé réponse favorable au terme des discussions qui ont été menées à l’hôtel King Hôtel Palace.

Ainsi, en attendant de poursuivre la discussion sur la location des stades et d’arrêter ensuite des mesures sur la ponction des cachets de lutteurs ou encore sur d’autres points lors d’une autre réunion prévue le 22 septembre avec le Cng, le collectif des promoteurs a déjà obtenu gain de cause sur quelques points saillants.

Il s’agit des frais d’organisation qui a finalement été rabaissé à 50% et la suppression de la caution que le promoteur devrait verser au Cng. Il leur est également fait obligation de s’acquitter des impôts. La position dans la gestion de la lutte se trouve toutefois renforcer avec le droit de placer deux de ses membres respectivement dans le bureau et le comité directeur.

Ce qui constitue aujourd’hui un heureux dénuement au lendemain des relations conflictuelles qui ont jailli à l’intersaison, poussant le ministre de tutelle à entamer des concertations afin de résoudre la crise.

«Je suis satisfait des conclusions importantes qui ont été retenues et nous pouvons d’ores et déjà retenir que la paix va revenir dans la lutte sénégalaise et que les promoteurs et le Cng ont trouvé une entente parfaite sur l’ensemble des questions soulevées entre les deux entités. Le président Alioune Sarr et Luc Nicolaï, porte-parole ont trouvé une entente. L’ensemble des composantes de lutte doit continuer et trouver les voies et moyens», a déclaré El Hadji Malick Gackou, ministre des sports à la sortie de la rencontre. Ce dénouement a été salué par le président du Cng.

«La lutte est une famille et dans une famille l’on se retrouve toujours sur l’ensemble des problèmes posés. Je pense que c’était l’objectif de la rencontre. Le Sénégal est dans une phase où nous avons besoins d’unir nos forces et de tirer dans la même direction», salue le Docteur Alioune Sarr.

Le Cng qui a dû ajourner ses activités à cause du match des éliminatoires que l’équipe nationale devrait effectuer à Abidjan, a ainsi annoncé que sa structure a bien démarré ses réunions en vue de la prochaine saison.

Il a d’ailleurs avancé la date du 15 octobre pour le démarrage effectif les activités. Visiblement satisfait comme ses pairs promoteurs, Luc Nicolai n’a pas pu cacher sa joie. « Nous sommes satisfait à 100%. Le président Alioune Sarr a fait preuve de grandeur. Nous avons discuté et soumis les problèmes que nous vivons dans la lutte. Le président Sarr l’a compris et nous a soulagé. Les problèmes ont été réglés», lance-t-il, comblé.
Omar DIAW (Sud Quotidien)


Mercredi 19 Septembre 2012 - 12:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter