Le ministre de la communication appelle à une appropriation du nouveau code de la presse



Le ministre de la communication appelle à une appropriation du nouveau code de la presse
Le code de la presse continue d’être travaillé. Et cela semble correspondre aux attentes du ministre de la Communication, Moustapha Guirassy, qui a invité, samedi à Mbour, les acteurs des médiats à s’approprier le nouveau code de la presse en gestation, qui, selon lui ne doit pas être vu comme le projet du seul gouvernement.

Il a lancé cet appel au cours de d’un atelier de partage axé sur ce nouveau code de la presse, qui a enregistré la participation de députés. Moustapha Guirassy a souligné que de nombreux acteurs et professionnels de la presse ont été associés, depuis longtemps, dans le processus d’élaboration de ce texte.

D’ailleurs, il estime que cet atelier est d’autant plus important qu’il s’agit d’échanger avec le Parlement. «Il n’y a pas une instance plus importante pour légitimer et valider le projet du code de la presse, parce que c’est l’instance qui représente le peuple de par sa diversité et les spécificités du peuple sénégalais », s’est justifié le porte-parole du Gouvernement qui poursuit que rien ne sert de se précipiter pour arriver au bout de cet objectif du nouveau code de presse.
«Nous voulons prendre quand même le temps de bien réfléchir, de bien faire les choses et de présenter un projet surtout consensuel», a-t-il soutenu car il s’agit selon lui de mettre en place des règles du jeu que «nous allons tous adopter, partager.

Charles Thialice SENGHOR

Dimanche 20 Juin 2010 - 11:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter