Le miracle Monaco se poursuit

L'AS Monaco s'est qualifiée pour les quarts de finale de Ligue des Champions malgré sa défaite à domicile face à Arsenal (0-2). Une performance remarquable.



« Insoutenable et formidable ». L’Équipe résume en trois mots la soirée vécue par l’AS Monaco ce mardi soir face à Arsenal (0-2). Les hommes de Leonardo Jardim ont souffert, courbant souvent l’échine devant les offensives des Gunners. Mais ils ont finalement tenu bon, grâce notamment aux arrêts de Danijel Subasic et à la vigilance d’Aymen Abdennour, Wallace et Jérémy Toulalan, pour préserver l’avantage obtenu à l’aller sur la pelouse de l’Emirates (1-3). Les Rouge-et-Blanc se retrouvent donc à la surprise générale parmi les huit meilleures équipes européennes cette saison. De quoi ravir Vadim Vasilyev.


 
« C’est une belle aventure que nous vivons et nous méritions de nous qualifier pour tout ce que nous avons fait. Je suis très fier. Ce fut difficile, mais on a tenu, montré un état d’esprit, tous ensemble. (...) Tous les Monégasques étaient derrière le club ce soir, merci aux supporteurs », a souligné le vice-président de l’ASM avant de poursuivre. « Un exploit ? C’était déjà le cas d’être premiers de notre groupe. » Nabil Dirar a lui aussi exprimé le même sentiment. « On est solidaire, on travaille les uns pour les autres. Personne ne nous attendait mais on est fiers d’être là en quarts », a-t-il lancé au micro de beIN Sports.

 
Son entraîneur a poursuivi dans la même veine. « Maintenant, toutes les équipes attendent de tomber contre Monaco, comme Arsenal qui a fait comme si c’était acquis au moment du tirage et nous a un peu manqué de respect à l’aller », a-t-il lâché en conférence de presse d’après-match. Le Portugais, souvent critiqué depuis le début de la saison, tient là une revanche incroyable. Avec les moyens du bord, il a mené le club du Rocher en quarts de finale de C1 et peut toujours rêver à une fin de saison dorée en Ligue 1 (les pensionnaires de Louis II ne sont qu’à huit points de l’Olympique Lyonnais, leader, et comptent un match en retard) : presque un miracle. Qui l’eut cru !

Foot Mercato

Mercredi 18 Mars 2015 - 11:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter