Le pape François écrit aux évêques nigérians harcelés par Boko Haram

Au Nigeria, les évêques catholiques ont reçu un courrier du pape François pour les encourager dans leur mission, alors qu’ils sont confrontés aux violences du groupe islamiste Boko Haram.



S’il reçoit les évêques du monde entier périodiquement au Vatican, le pape prend plus rarement sa plume pour s’adresser à certains d’entre eux. Dans le courrier qu’il a envoyé aux évêques du Nigeria, le pape François invite les responsables de l’Eglise à « marcher sur la voie de la paix » avec « persévérance et sans découragement ».

Au fil de sa lettre, l’évêque de Rome rappelle ainsi les « épreuves » et les « souffrances » de l’Eglise au Nigeria, victime avec les autres confessions chrétiennes d’attaques continuelles de Boko Haram. Le groupe islamiste a déjà incendié des centaines d’églises chrétiennes dans l’indifférence générale en Occident.

Le pape pointe alors du doigt les « formes nouvelles et violentes d’extrémisme et de fondamentalisme », sans pour autant jamais nommer le groupe jihadiste. Mais, sans aucune ambiguïté, il assure que des croyants - chrétiens ou musulmans - ont trouvé la mort à cause d’individus « qui se disent religieux mais qui abusent de la religion pour en faire une idéologie pour leurs propres intérêts faussés d’exploitation et de mort ».

Le chef de l’Eglise catholique souhaite au contraire que les chrétiens s’engagent au quotidien pour la paix et la réconciliation. Qu’ils soient, selon une expression qui lui est chère, promoteurs de la « culture de la rencontre ».


RFI.FR

Mercredi 18 Mars 2015 - 13:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter