Le patron de l'ONU réclame l'arrêt des opérations militaires birmanes contre les Rohingyas

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a réclamé mardi à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies l'arrêt des opérations militaires birmanes contre la minorité Rohingya en Birmanie.



"Les autorités birmanes doivent mettre fin aux opérations militaires et permettre un accès humanitaire sans restriction" aux populations touchées par les combats, a-t-il dit, quelques heures après un discours de la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi qui s'est dite "prête" à organiser le retour des 421.000 Rohingyas réfugiés au Bangladesh depuis cet été.


Mardi 19 Septembre 2017 - 17:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter