Le permis de construction : un véritable casse tête pour les investisseurs.



Le permis de construction : un véritable casse tête pour les investisseurs.
L’octroi du permis de construction est un véritable casse tête sur l’ensemble du territoire Sénégal. Pour résoudre ce problème la séance de travail entre le Ministre de la décentralisation et des collectivités locales avec le bureau de l’Association des Maires du Sénégal ce vendredi 09 avril a été l’occasion d’échanger pour trouver des solutions. Il est donc question de trouver des guichets uniques au sein des mairies pour instruire des demandes d’autorisations de construire dans les plus brefs délais.
«Malgré plusieurs lettres-circulaires et des séminaires, peu de communes ont mis en place un guichet unique d’instruction des demandes d’autorisations de construire et de certificat de conformité» telle est la déclaration du Ministre de la Décentralisation et des Collectivités Locales lors de sa rencontre avec les élus locaux. Aliou Sow a expliqué que «l’objectif visé à travers cette proposition est de raccourcir les délais de délivrance des permis de construire et des certificats de conformité». Il a reconnu la sensibilité de la délégation des signatures mais il a demandé à ses collègues beaucoup plus d’ouverture.
Selon, la Ministre d’Etat, Directrice de l’Agence pour la promotion de l’investissement et des grands travaux (APIX) Aminata Niane « le permis de construction est le papier administratif le plus difficile à obtenir au Sénégal ». Elle est longuement revenue sur ces tracasseries expliquant qu’auparavant le délai minimum de la mise en place d’une entreprise était de 220 jours. C’est la raison pour la quelle le Sénégal a rejoint le cercle des pays où on crée une entreprise en deux jours.
Ainsi elle a lancé un appel aux collectivités locales que «c’est avec la bonne volonté de l’Etat et le pouvoir des élus locaux que des progrès peuvent se réaliser». Elle a ajouté que la solution est entre leurs mains. A travers cette rencontre elle espère que des résultats seront notés avec la mise en place des guichets uniques afin de permettre le développement des villes de l’ensemble du Pays.
Les élus locaux ont donné leur accord de principe à ce projet mais seulement c’est la question de la délégation des signatures qui pose un réel problème. Néanmoins ils ont promis une poursuite de la réflexion afin d’adopter la meilleure formule pour le développement de leurs villes.

Ibrahima DIABY

Samedi 10 Avril 2010 - 12:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter