''Le point de départ de l'émergence'' , c'est le gisement de pétrole au large du Sénégal selon Maïmouna Ndoye Seck



''Le point de départ de l'émergence'' , c'est le gisement de pétrole au large du Sénégal selon Maïmouna Ndoye Seck

La découverte de pétrole au large du Sénégal va être ''le point de départ de l'émergence'' économique, a déclaré, mardi à Dakar, le ministre de l'Energie et du Développement des énergies renouvelables Maïmouna Ndoye Seck.


''C'est un heureux hasard que moins d'un an après la présentation du Plan Sénégal émergent (PSE) par le président de la République qu'on puisse découvrir du pétrole au Sénégal (...). Je suis convaincue que ce pétrole va être le point de départ de l'émergence'', a-t-elle dit au cours d'une réunion consacrée au dialogue social.

Elle a affirmé qu'elle ne voit pas dans le pétrole ''une malédiction''.
''Je suis convaincue qu'avec la transparence, l'engagement du chef de l'Etat qui ont conduit les opérateurs à venir au Sénégal, le pétrole ne peut être que source d'émergence'', a souligné Maïmoune Ndoye Seck .

Elle a soutenu que la découverte du pétrole ''augure des perspectives heureuses''.

Maïmouna Ndoye Seck a souligné que le gouvernement n'a pas voulu faire de la découverte du pétrole une affaire politique, mais va communiquer après les travaux d'évaluation à faire.

''Nous sommes dans un bassin commun avec beaucoup de pays qui ont déjà trouvé du pétrole. Donc, il était presque certain qu'il existe du pétrole et du gaz au Sénégal'', a rappelé le ministre de l'Energie.

Elle a ajouté : ''Mais le montant nécessaire des investissements pour découvrir ce gaz est tel que presque si on n'est pas dans un système crédible, transparent, aucun investisseur ne vient investir autant d'argent''.

L'entreprise pétrolière britannique Cairn Energy a annoncé, la semaine dernière, dans un communiqué, la découverte de pétrole à 1 427 mètres de profondeur sur le bloc Sangomar profond ("Sangomar deep"), à 100 kilomètres des côtes sénégalaises.


Avec Aps

Mardi 14 Octobre 2014 - 18:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter