Le portefeuille de la BAD évalué à 438 milliards Fcfa

La Banque Africaine de développement (BAD) tient sa douzième revue annuelle conjointe aujourd’hui, occasion pour l’institution financière qui appuie le Sénégal de revenir sur le bilan et la tenue de son portefeuille. Cette douzième revue annuelle conjointe de la coopération avec l’Etat du Sénégal a lieu en présence du représentant de la BAD Mamadou Lamine Ndongo et du Ministère de l’Economie des Finances et du Plan Amadou Bâ.



A la date du 28 juin 2016, le total des engagements en cours  s’élève à 530 unités de comptes soit 438 milliards de Fcfa. Il est composé de projets du secteur public national, de projets régionaux et d’opérations du secteur privé. Dans la foulée Mamadou Lamine Ndongo a annoncé que le portefeuille des projets nationaux actifs comprend onze (11) opérations pour un volume total net d’engagements de 292 millions d’unités de comptes soit 241 milliards de nos francs.
 
Pour ce qui est du portefeuille en cours de la BAD au Sénégal,  il comporte 11 opérations pour un volume net de 237 milliards de CFA soit 6 opérations pour le guichet public pour un montant d’engagements net d’environ 73 milliards FCFA », a affirmé aujourd’hui Mr Ndongo.

Concernant les activités du guichet privé, elles comportent sept (7) opérations. A ce propos le représentant résident de la BAD a fait savoir que les engagements de la BAD se situent actuellement à 123 milliards FCFA et couvrent principalement les secteurs des infrastructures routières avec l’autoroute Dakar-Diamniadio, maritimes, aéroportuaires dont l’aéroport Blaise Diagne mais aussi énergétiques avec la centrale de Sendou.

Par ailleurs, le représentant résident de la BAD a rappelé que son institution accompagne le Sénégal sur les infrastructures transfrontalières en vue de créer des effets d’échelle, de desserrer la contrainte liée à l’étroitesse du marché du Sénégal et de faciliter le commerce inter-régional.
 
Pour M. Ndongo, le niveau des engagements de la BAD est une  illustration des liens solides de partenariat qui ont été tissé entre le Sénégal et la Bad, depuis plus de quatre décennies de coopération. Ainsi de opérations en faveur du Sénégal pour un montant cumulé de plus de 1,4 millions d’unités de comptes soit environ 1200 milliards de Fcfa. 

Khadim FALL

Mardi 28 Juin 2016 - 15:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter