Le président Ibrahim Boubacar Keita fête les 53 ans de l'armée malienne

Ce lundi, l'armée malienne fête ses 53 ans. Hier dimanche 19 janvier, le président Ibrahim Boubacar Keita s'est adressé à la Nation. Il a affirmé sa confiance dans la capacité des soldats de protéger la patrie. Pour le président, l'armée est bien de retour.



Des soldats maliens patrouillent à Gao. AFP/JOEL SAGET
Des soldats maliens patrouillent à Gao. AFP/JOEL SAGET

Ce lundi 20 janvier, l'armée malienne fête ses 53 ans. Dans un contexte particulier. La veille (dimanche), le président Ibrahim Boubacar Keita s'est adressé à la nation. L’armée malienne est bien de retour. Le président du pays, récemment élu, en est certain.
 

Il y a la formation. Exemple : grâce à la coopération avec l’Union européenne, quatre bataillons de 800 hommes chacun ont déjà été formés.Mais le Mali compte également sur ses propres forces. Une loi de programmation militaire en 2014-2018, soit sur les cinq prochaines années, est déjà sur la table, a précisé le président IBK lors de son adresse à la Nation.
 

Recolonisation ?
 

Dans son allocution, le président malien a également abordé une question qui soulève ici débat : la prochaine signature d’un accord de défense entre Paris et Bamako. Pour certains, signer ce genre d’accord est une forme de recolonisation. Réponse sans détour du président Ibrahim Boubacar Keïta : « Aucun de nos pays pris séparément ne peut venir aujourd’hui à bout des défis auxquels le Sahel est confronté. Et parce que l’avenir peut être encadré par un accord qui lui est partie prenante, rendant ainsi prévisibles les actions attendues ».
 

Ce lundi à l’occasion du 53e anniversaire de la création de l’armée malienne, un imposant défilé militaire est prévu à Bamako en présence notamment du ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

Source : Rfi.fr
 



Lundi 20 Janvier 2014 - 17:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter