Le président Sall : « Il faut que les Sénégalais retournent vers la terre »



Le président Sall : « Il faut que les Sénégalais retournent vers la terre »

Le successeur de Wade à la magistrature suprême table sur l’agriculture. « Si nous voulons que l’agriculture soit le fer de lance de notre relance économique et qu’il soit le secteur qui doit booster notre croissance », il n’y a pas d’autre secret pour le président Sall que celui de « retourner à la terre ».

« Il faut que les Sénégalais retournent vers la terre » appelle-t-il tout en précisant que « ce retour vers la terre doit être organisé ». « Autant on doit inciter tous ceux qui ont des champs dans les villages à revenir pendant l’hivernage ou à aménager pour avoir des cultures de contre-saison, autant il faudra veiller à préserver les terres des paysans. Au-delà, moderniser l’agriculture familiale par des méthodes culturales plus modernes, avec des moyens plus modernes, avec une agriculture attelée et motorisée et en même temps donner de la place aux agro-industriels ».

Le président Sall qui exprime son « souhait d’allier ces différentes choses pour que notre agriculture soit une agriculture inclusive mais aussi participative » était en visite hier dans son champs de 25 hectares sis à Sokone dans la région de Fatick.
Une occasion qu’il n’a pas ratée pour faire une visite de courtoisie au marabout Mamadou Amadou Dème de Sokone. Les deux hommes ayant eu un entretien d’une quinzaine de minutes au domicile du chef religieux, le cortège présidentiel s’est ensuite ébranlé vers Toubacouta où Macky Sall s’est rendu à son champ situé dans le village de Samé avant de se rendre chez le chef religieux Ansou Niang de Sirmang (Toubacouta) et enfin au Centre d’entrainement tactique des commandos de l’armée où il a eu droit à un accueil dans la tradition militaire.


Mercredi 13 Novembre 2013 - 15:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter