Le président Sall a pris sa décision: «Le mandat en cours connaîtra son terme en 2019»



C'est la fin du suspense. Le Peuple sénégalais sait à quoi s'en tenir. Le président de la République, Macky Sall a définitivement clôt le débat sur la réduction de son mandat. Le successeur de Wade opte pour les sept (7) ans. Ce, après avoir recueilli les avis du président de l'Assemblée nationale et du président du Conseil constitutionnel. 

«J’entends me conformer à la Décision du Conseil constitutionnel », sert le Chef de l’Etat. Et de poursuivre : «En conséquence de quoi, le mandat en cours du Président de la République connaitra son terme en 2019». «Sur l’application de la réduction au mandat en cours du Président de la République, le Conseil constitutionnel considère que cette disposition doit être supprimée, au motif qu’elle n’est conforme ni à l’esprit de la constitution, ni à la pratique constitutionnelle », explique Macky Sall qui se dit obligé par "l’article 92 de la Constitution qu’il prescrit que, je cite : « Les décisions du Conseil constitutionnel ne sont susceptibles d'aucune voie de recours. Elles s'imposent aux pouvoirs publics et à toutes les autorités administratives et juridictionnelles».

Une déclaration aux antipodes de celle faite par le candidat Macky Sall lors de la campagne pour la présidentielle de 2012 qui s'était engagé à réduire son mandat de sept (7) à cinq (5) ans. 


Mardi 16 Février 2016 - 19:07




1.Posté par PAPE le 16/02/2016 19:10
LA DÉCHÉANCE MORALE DE MACKY SALL EST EN MARCHE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter