Le président Sall aux sénégalais : «Personne ne fera à notre place ce que nous ne sommes pas disposés à faire pour nous-mêmes »



Le président Sall aux sénégalais : «Personne ne fera à notre place ce que nous ne sommes pas disposés à faire pour nous-mêmes »

Le chef de l’Etat appelle encore les sénégalais au culte du travail. « En définitive mes chers compatriotes, sur le chemin du Sénégal émergent, le changement, parce qu'il nous concerne tous, devra venir de chacun de nous.  Car en chacun de nous s'incarne la Nation. Tous, ensemble, nous devons vaincre la routine et le confort de l'habitude, cultiver davantage l'éthique du travail, établir un nouvel état d'esprit avec le service et le bien publics, et faire face à nos défis pour un Sénégal émergent », dira le chef de l’Etat lors de son discours à la Nation. C’est à ce prix seulement que l’on obtiendra « le Changement qualitatif que nous voulons pour notre pays » selon Macky Sall qui martèle : « Personne ne fera à notre place ce que nous ne sommes pas disposés à faire pour nous-mêmes ».


Un discours de vérité qui rappelle celui de son retour du Groupe consultatif de Paris. Mais cette-fois-ci, le président de la République en cette veille de la fête de l’indépendance du 4 avril du Sénégal, ne manquera pas d’assurer que « l'indépendance n'est pas l'acte d'un jour, mais un combat de tous les jours, que nous devons gagner ».

Ce, avant de renouveler son « engagement à consacrer tous (ses) efforts à la réalisation d'un Sénégal meilleur et à la défense des idéaux qui nous unissent ». « Ensemble, maintenons vivace la flamme patriotique et la conscience d'un commun vouloir de vivre ensemble qui fonde et consolide la Nation sénégalaise unie, libre et prospère, dans une Afrique toute aussi unie, libre et prospère », concluera le successeur de Wade.  


Jeudi 3 Avril 2014 - 22:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter