Le président Sall et le gouvernement à fond dans l’Emploi des Jeunes



C’était l’un des principaux points, le premier lors du conseil des ministres tenu ce mercredi.  A l’entame de sa communication, le Président de la République a rappelé au Gouvernement la priorité spéciale qu’il accorde à l’emploi, notamment à l’emploi des jeunes.

 
A cet égard, le Chef de l’Etat a, d’abord, réitéré ses directives relatives à la finalisation immédiate et à l’exécution, sans délai, du Plan d’Actions opérationnel pour l’emploi des jeunes, dont le processus est appuyé par la Commission économique pour l’Afrique (CEA).
 

Il a, ensuite, souligné que ledit plan doit fédérer toutes les initiatives publiques et privées d’impulsion et de promotion de l’emploi des jeunes.

 
Il a, également, fortement insisté sur l’urgence, d’intensifier la mise en œuvre du Programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC) dans les départements, en vue de faire de l’agriculture le moteur principal de création d’emplois durables.

 
Il a, en outre, engagé le Gouvernement à favoriser le développement de l’entrepreneuriat féminin, avec des mécanismes de soutien adaptés.

 
Dans ce cadre, le Chef de l’Etat invite particulièrement le Gouvernement à hâter l’exécution du Projet de Promotion de l’Emploi des Jeunes et des Femmes (PAPJEF), financé à hauteur de 18 milliards de FCFA par la Banque africaine de Développement (BAD).

 
Dans cette perspective, il a demandé au Gouvernement d’assurer le déploiement efficace de l’Agence nationale pour l’Emploi des Jeunes (ANPEJ), qui devra être proche des cibles et pragmatique dans ses interventions.
 

Sur le registre de l’innovation en matière de création d’emplois, le Chef de l’Etat a réaffirmé, au Gouvernement, ses instructions relatives à la mise à contribution effective des Associations sportives et culturelles (ASC), dans une dynamique nationale de partenariat pour l’emploi des jeunes.

 
A ce titre, il a invité le Gouvernement à accorder une attention prioritaire aux initiatives entrepreneuriales des jeunes des banlieues du Sénégal, à travers un dispositif de formation, d’insertion et de financement adéquat.
 

Il a, enfin, demandé au Gouvernement de faire des collectivités locales, notamment les communes, un socle durable de promotion de l’emploi de proximité.

 
Sur ce sujet, il exhorte le Gouvernement à initier, avec les communes, la mise en place de régies de quartier, pour prendre en charge, dans l’esprit du renouveau urbain engagé, les problématiques liées à l’amélioration du cadre de vie et à la gestion externalisée de certains services publics locaux à caractère économique, social et/ou culturel.
 

A cet effet, il a demandé au Gouvernement d’asseoir, en rapport avec les collectivités locales, une politique volontariste et incitative d’urbanisme commercial en vue d’offrir aux commerçants ambulants ou à installation précaire, les possibilités d’un emploi sécurisé et décent.
 

Le Président de la République, n’a pas manqué de souligner la nécessité d’améliorer l’organisation du Secteur informel et d’optimiser sa contribution significative à la croissance inclusive et à la stabilité sociale de notre pays.


Mercredi 23 Juillet 2014 - 23:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter