Le président Sall face à la presse nationale: Karim Wade s’invite aux débats



Face à la presse nationale, le Chef de l’Etat est interpellé sur le dossier du fils du président sortant Wade condamné à six (6) ans de prison et 138 milliards d’amendes. Ce, s’il était dans les dispositions d’accorder une grâce présidentiel à ce dernier. Telle est sa réponse.
« A ce que je sache, la procédure n’est pas terminée, la CREI a donné son arrêt, j’ai suivi dans la presse que les avocats de la défense demander la mise à disposition de cet arrêt, ce qui est tout à fait normal, moi-même je me suis renseigné, le garde des sceaux m’a fait savoir que le juge avait un mois après la lecture de l’arrêt pour pouvoir le rendre disponible, il est donc dans les délais et il me semble que peut-être entre hier et aujourd’hui, normalement cela devrait être fait.


Si c’est fait, il appartient à la défense de donner la suite donc soit d’accepter…ou alors de faire un pourvoi en cassation, à partir de ce moment, nous sommes toujours dans la procédure. Et en tant que président de la République, vous comprendrez que je ne puisse pas m’étaler sur une procédure qui n’est pas encore terminée ».
 


Jeudi 16 Avril 2015 - 20:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter