Le président de la CENA satisfait de la hausse du taux de participation

Le président de la Commission électorale nationale autonome (CENA) Doudou Ndir s’est dit satisfait de la hausse du taux de participation, à l’issue du second tour du scrutin des militaires et paramilitaires qui a pris fin dimanche sur l’ensemble du territoire.



Le président de la CENA satisfait de la hausse du taux de participation

’’Nous avons bouclé le deuxième tour du scrutin militaire avec à la clé une augmentation du taux de participation, ce qui est une bonne chose pour le processus électoral’’, a dit le président de la CENA qui était venu dimanche assister la clôture du vote au centre El Hadji Bibi Ndiaye de Dakar.

Accompagné du préfet de Dakar, El Hadji Ibrahima Sakho, du vice-président de la CENA Pape Sambaré Diop, et de plusieurs autres officiels, M. Ndir a noté une stricte amélioration par rapport au premier tour du vote des hommes de tenue.

’’Cette fois-ci, nous avons pris toutes les mesures pour davantage sécuriser les urnes pour tenir compte des ratés lors du premier tour parce que les scellés n’étaient pas bien faits parce que ceux qui étaient chargés de cette tache n’avaient pas suivi une bonne formation’’, a relevé le président de la CENA.

’’Au premier tour, les incinérations des poubelles nous avaient créés beaucoup de difficultés parce que les bulletins de vote étaient visibles dans la corbeille, mais aujourd’hui tout est bien fait’’, s’est encore félicité Doudou Ndir.

Selon lui, ’’la grande note de satisfaction reste la hausse du taux de participation au second tour du scrutin militaire et paramilitaire’’. ’’Ce que nous apprécions le plus sur le vote militaire c’est l’augmentation du taux de participation qui est une bonne chose pour le processus’’, a souligné le président de la Commission électorale nationale autonome.

Avec 1552 votants sur 4226 inscrits au deuxième tour du scrutin, la plus grande circonscription électorale de Dakar, le centre El Hadji Bibi Ndiaye, a enregistré un taux de participation de 36,72 pour cent contre 30 pour cent au premier tour.

Quelque 23.000 électeurs militaires et paramilitaires étaient appelés aux urnes avant les civils, attendus dimanche second tour de la présidentielle qui opposera Abdoulaye Wade, candidat des Forces alliées pour la victoire (FAL 2012), et Macky Sall de "Bennoo Bokk Yaakaar".

APS




Lundi 19 Mars 2012 - 01:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter