«Le président du Conseil constitutionnel a été très clair… », Thierno Bocoum



19 députés issus de la majorité, des non-inscrits et de l’opposition ont attaqué devant le Conseil constitutionnel la loi portant modification du règlement intérieur de l’Assemblée nationale ». Et juste après l’installation du président dudit conseil, Thierno Bocoum se veut clair. «Aujourd’hui, il y avait une tentative de vouloir semer le doute dans l’opinion en faisant croire que le recours n’est pas recevable puisque le règlement intérieur n’était pas une loi organique; il se trouve qu’hier le président du conseil constitutionnel a été très clair en disant que le Conseil constitutionnel connait de la Constitutionnalité du règlement intérieur de l’Assemblée nationale », se réjouit-il.

 
Pour le rewmiste joint par Pressafrik.com: «Aujourd’hui, ce débat est clos ». Selon lui, la balle est désormais dans le camp des cinq (5) sages puisque dit-il : «Nous entendons la suite parce qu’il revient au Conseil constitutionnel de donner son verdict».


Samedi 11 Juillet 2015 - 12:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter