Le procès d’Abdelkader, le frère de Mohamed Merah, s’ouvre à Paris



Le procès du frère de Mohamed Mérah s'ouvre ce lundi matin 2 octobre devant les assises de Paris, pour un mois. Deux accusés sont appelés à comparaître. Abdelkader Merah est soupçonné d'avoir été associé à des actes préparatoires aux tueries, notamment au vol du scooter utilisé par Mohamed Merah pour ses crimes. Fettah Malki, un délinquant toulousain, est lui renvoyé pour association de malfaiteurs terroriste criminelle, pour lui avoir fourni un pistolet mitrailleur Uzi et un gilet pare-balles.

Pour les victimes, ce procès sera celui de Mohamed Merah, sans Mohamed Merah. Cinq ans après les crimes commis à Montauban et Toulouse, le rendez-vous d'Abdelkader Merah avec la justice est néanmoins très attendu par les parties civiles.

Salafiste radical revendiqué, Abdelkader Merah 34 ans, a longtemps davantage attiré l’attention des services de police que son cadet. Pour l'accusation, il a joué un rôle prépondérant aidant « son frère à des moments-clés », fournissant « un soutien logistique » mais aussi en l’aidant à voler le scooter utilisé lors du périple meurtrier.

Les 11 et 15 mars 2012, Mohamed Merah avait abattu un militaire à Toulouse, puis deux parachutistes à Montauban. Le 19, il avait assassiné, dans une école juive de Toulouse, un professeur et ses deux fils, ainsi qu’une élève de 8 ans. Ce n'est que le 22 mars qu'il tombe sous les balles des policiers du Raid, après un siège à son domicile, de plus de 30 heures.

RFI


Joseph Barthélémy Coly (Stagiaire)

Lundi 2 Octobre 2017 - 13:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter