Le procès de Karim Wade reprend après un mois de suspension

Le procès de Karim Wade reprend ce lundi 22 décembre après plus d’un mois de suspension d’audience. Le fils de l’ancien président, qui a occupé plusieurs portefeuilles ministériels de 2009 à 2012, est poursuivi pour enrichissement illicite. Son procès a débuté le 31 juillet dernier. Un procès que la défense considère comme un « acharnement politique ».



Le procès doit reprendre avec l’audition des témoins. Plusieurs personnalités ont déjà comparu à la barre parmi lesquelles l’ancien sénateur Pape Diop, des proches de l’ancien ministre ou encore la notaire Patricia Lake Diop, qui a dû expliquer le lien entre Karim Wade et la création de plusieurs sociétés.
 
Plus de 70 autres témoins doivent encore être entendus par le juge. Mais cette audition est bien particulière puisqu’elle marque l’arrivée du nouveau procureur spécial Cheikh Tidiane Mara qui a repris le dossier en main le mois dernier. Le limogeage en plein procès de son prédécesseur Aliou Ndao avait suscité de vifs débats. L’Union des magistrats du Sénégal avait alors dénoncé un procédé discourtois et contraire au principe d’indépendance de la justice.
 
Le garde des Sceaux a assuré la semaine dernière que le principe de non-ingérence est bel et bien respecté dans ce dossier. Enfin, Bibo Bourgi devrait, selon ses avocats, être présent à l’audience. Cet homme d’affaires est présenté comme un complice influent de Karim Wade. Malade, il avait après plusieurs demandes pu obtenir l’autorisation de la Cour pour se faire soigner en France.

Source : Rfi.fr


Lundi 22 Décembre 2014 - 09:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter