Le projet de force d’intervention rapide de l’UA ne fait pas l’unanimité

L’Union africaine souhaite accélérer la mise en place de la Caric, la Capacité africaine de réaction immédiate aux crises, lancée il y a un an. Lors du sommet de l’Union africaine, qui s'est achevé ce vendredi soir, les chefs d’État ont défini les modalités de ce dispositif qui repose sur le mode du volontariat. Cette formule d’une Afrique de la sécurité qui fonctionnerait à deux vitesses ne fait pas l’unanimité.





Samedi 1 Février 2014 - 10:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter