Le projet politique n’est pas partagé au sein de la mouvance présidentielle



Le projet politique n’est pas partagé au sein de la mouvance présidentielle
Les contradictions entre des éléments de Rewmi et de l’Apr sont au cœur de l’actualité politique. Elles étaient aussi au menu de l’émission Remue ménage de la Rfm ce dimanche. Pour l’analyste politique et chargé de la communication au niveau du Rectorat de l’Université de Dakar, la coalition Bennoo Bokk Yakaar (BBY) regroupe des sensibilités différentes avec Rewmi d’Idrissa Seck qui a une ambition nationale. A la veille d’une élection importante comme les prochaines locales, c’est naturel que Rewmi se positionne avant les échéances de 2014 mais aussi de 2017. C’est donc un processus logique que Rewmi prenne ses distances par rapport à une certaine gestion du pouvoir avec une coalition qui ne partage pas un seul projet politique.

Pour Mamadou Sy Albert, de ce point de vue, les signes de l’éclatement de BBY sont là, il souligne que les sénégalais sont habitués au déchirement politique entre des compagnons dans les alliances, des conflits personnels, des conflits entre partis. La démarche va-t-elle être sincère dans la démarche entre les alliées d’aujourd’hui s’interroge t-il. M. Sy de faire remarquer que la même expérience entre WADE et ses alliées après l’alternance de 2000 risque d’être vécue.


Dimanche 3 Février 2013 - 11:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter