Le rapport des américains secoue les prisons sénégalaises: grève de la faim à Rebeuss, les gardes pénitentiaires pestent




Vent de contestation à la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss. Des prisonniers qui dénoncent  les longues détentions préventives refusent tout simplement de s’alimenter. Le mouvement est déclenché suite à la publication d’un rapport des Etats-Unis qui tapent sur le Sénégal. Ce, malgré disent les américains des efforts consentis par le successeur de Wade, le président Sall. L’administration pénitentiaire qui réagit, ne manque pas de préciser que le nombre des grévistes a baissé depuis hier. En effet, Saliou Ndiaye, porte parole de l’administration pénitentiaire qui en parle, explique le vent de rébellion.


« Depuis la parution du rapport du département américain sur la situation des prisons au Sénégal et surtout sur les conditions de détention, certains détenus ont refusé de s’alimenter. Il s’agit d’une portion de détenus. Des pourparlers ont été entrepris par l’administration pénitentiaire par le biais des autorités de la MAC de Rebeuss. A mis parcours, plus des deux tiers des grévistes de la faim ont reculé. La situation n’est pas alarmante ».

Pour Saliou Ndiaye sur les ondes de la Rfm, ces détenus veulent profiter de la médiatisation pour se mettre en vedette. 


Mardi 4 Mars 2014 - 15:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter