Le régime spolie les populations au profit des entreprises, selon Mamadou Aïdara Diop



Le régime spolie les populations au profit des entreprises, selon Mamadou Aïdara Diop
L’intersyndicale des travailleurs de la SONATEL a dénoncé ce qu’elle appelle «une hérésie» de la part du Pouvoir «qui privilégie» les sociétés au profit du pauvre contribuable à propos de la surtaxe sur les appels entrants internationaux. Ces travailleurs accusent l’Etat de récupérer ce qu’il attribue à la SONATEL dans les poches des Sénégalais. Un procédé qu’ils ont jugé, hier, incompréhensible au cours d’une assemblée générale.

«Ce que l’Etat a fait, c’est de diminuer l’impôt sur les sociétés de33 à 20 %. Ce qui lui a occasionné une perte de15 milliards rien qu’à la SONATEL. Il revient pour donner autant d’argent aux autres opérateurs de la téléphonie», a révélé Mamadou Aïdara Diop qui poursuit dans L’Obs : «du coup, ce qu’il attribut à notre société, il vient le récupérer dans les poches des Sénégalais ».

Dans la même dynamique, le coordonnateur l’intersyndicale des travailleurs de la SONATEL a dénoncé l’instituion de la redevance d’utilisation des télécommunications (Rutel) qui, selon lui, génère entre 12 et 14 milliards de FCFA par an. Une situation que ces travailleurs combattront. «C’est injuste et nous allons combattre et exiger de l’Etat une baisse constante des tarifs et l’accompagner parce que ça correspond aux possibilités du secteur des télécommunications», ont promis Mamadou Aïdara Diop et ses camarades qui exigent une annulation pure et simple du décret extirpant la Présidence du contrôle de l’agence de régulation des marchés publics, le retrait de Global Voice du Sénégal et le rétablissement de la consultation et de la concertation sur toutes les options stratégiques du Gouvernement concernant le secteur des télécommunications.

Charles Thialice SENGHOR

Vendredi 29 Octobre 2010 - 12:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter