Le roi du Maroc au Mali: une visite fructueuse

Après le Mali, Mohammed VI est arrivé à Abidjan, dans le cadre de sa tournée africaine. Le roi du Maroc est reparti de Bamako avec, dans ses bagages, de nombreux accords signés dans le domaine de la santé, des transports et des finances.



Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta et le roi du Maroc Mohammed VI, le 18 février 2014 à Bamako.
Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta et le roi du Maroc Mohammed VI, le 18 février 2014 à Bamako.

Déjà premier pays investisseur africain au Mali, le Maroc renforce sa position. Dix-sept conventions et accords ont été signés au cours de la visite du roi, notamment dans les domaines de la santé, des transports et des finances. Un Mali très prochainement vert, tel est la volonté des autorités de Bamako, qui veulent s'inspirer de l'exemple marocain pour devenir une puissance agricole.

Par ailleurs, le Maroc participera désormais à la formation des agents de la garde présidentielle malienne. Le royaume s'engage à construire des casernes et des logements sociaux pour les militaires maliens.

Reçu à Bamako en grande pompe, le roi Mohammed VI est visiblement reparti satisfait. Un boulevard porte désormais son nom à Bamako. Finie la reconnaissance tonitruante du mouvement indépendantiste Front Polisario. Le Mali s'inscrit désormais dans le schéma onusien du règlement de la question, et se félicite même des efforts du Maroc. Et puis, la paix dans le nord du Mali passe par Rabat, qui dorénavant jouera les facilitateurs auprès des groupes armés.

Source : Rfi.fr
 



Lundi 24 Février 2014 - 10:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter