Le schéma de destruction de Wade: Disloquer le bloc autour du président Sall

Un homme prévenu en vaut deux, dit l'adage. Le président Sall n'a qu'à bien se préparer en conséquence. Car Wade est loin d'avoir dit son dernier mot. La plainte annoncée hier à Paris, n'est que de la fumée qui s'échappe de la fournaise.



La méthode semble marcher. Nombre de partis alliés sont montés au créneau pour demander des éclairages dans le cadre des dossiers Arcelor Mittal et Petro-Tim Sénégal au président de la République. Mais Wade est loin d'avoir dit son dernier mot. En France hier pour déposer une plainte contre son successeur à la tête du pays, le père de Karim poursuit son plan de "détruire" Macky Sall et sa famille. 


En effet, s'il ne s'agissait que d'ester en justice, Wade pouvait bien s'en remettre à ses avocats en France. Le président sortant poursuit donc un autre dessein. Selon "l'Observateur", le père du célèbre détenu de la Maison d'Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss est parti à Paris pour mieux préparer ses prochains assauts. Parmi ceux-ci, "consulter des documents confidentiels qu'il a gardés dans sa résidence et autre lieux de cache sécurisés". Le schéma de destruction est dès lors d'"arriver à affecter voire disloquer le bloc constitué autour du président Sall". 
 


Mercredi 10 Décembre 2014 - 11:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter