Le secrétaire américain à la Défense en visite sur la frontière entre les Corées

Chuck Hagel effectue depuis dimanche 29 septembre une visite de quatre jours destinée à discuter de l’alliance militaire entre Séoul et Washington, sur fond de tensions avec la Corée du Nord. Le régime nord-coréen a effectué en début d’année un troisième essai nucléaire.



Chuck Hagel, secrétaire d'Etat à la défense américain, en visite dans un poste d'observation sud-coréen, le 30 septembre 2013. REUTERS/Jacquelyn Martin/Pool
Chuck Hagel, secrétaire d'Etat à la défense américain, en visite dans un poste d'observation sud-coréen, le 30 septembre 2013. REUTERS/Jacquelyn Martin/Pool
C'est une visite très symbolique qu'a effectué Chuck Hagel sur la frontière ultra-militarisée qui sépare les deux Corées, ce lundi 30 septembre dans la matinée. « Ici, il n’y a pas de marge d’erreur ! », a déclaré le secrétaire à la Défense, s'exprimant depuis un poste d’observation face à la Corée du Nord. « [Cette frontière] est probablement le seul endroit au monde où il existe en permanence un risque de confrontation », a-t-il ajouté.
28 500 soldats américains sont déployés de façon permanente en Corée du Sud, en vertu d’une alliance militaire établie il y a soixante ans. Lors de sa visite, Chuck Hagel discutera avec ses alliés sud-coréens de la question du contrôle des opérations de leurs deux armées en cas d’attaque nord-coréenne. Ce contrôle, détenu par Washington, doit être transféré à Séoul en 2015. Mais la Corée du Sud a demandé un délai.
Le secrétaire à la Défense doit aussi discuter du renforcement des capacités militaires sud-coréennes, et notamment de l’acquisition de nouveaux systèmes d’interception de missiles. Séoul a récemment acheté des drones et des hélicoptères américains. Au terme de sa visite, Chuck Hagel partira pour le Japon, l’autre allié militaire majeur des Etats-Unis dans la région.

Ssource : Rfi.fr
 

Dépéche

Lundi 30 Septembre 2013 - 13:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter