Le site du 11 Septembre : encore un chantier, mais la vie est revenue

Longtemps plaie béante à Manhattan, le site des attentats du 11-Septembre a progressivement retrouvé son animation avec de nouveaux gratte-ciels en construction, de nouveaux hôtels et restaurants, et une foule de touristes curieux de voir l'endroit dévasté il y a dix ans.



Le site du 11 Septembre : encore un chantier, mais la vie est revenue
Longtemps plaie béante à Manhattan, le site des attentats du 11-Septembre a progressivement retrouvé son animation avec de nouveaux gratte-ciels en construction, de nouveaux hôtels et restaurants, et une foule de touristes curieux de voir l'endroit dévasté il y a dix ans.

Les grues sont toujours là, et le chantier, prévu pour durer jusqu'en 2019, est loin d'être terminé. Mais à quelques jours des célébrations du 10e anniversaire, auxquelles doivent assister Barack Obama et George W. Bush, les ouvriers ont mis les bouchées doubles pour finir à temps le mémorial du 11-Septembre qui doit être inauguré dimanche.

Conçu par les architectes Michael Arad et Peter Walker, le mémorial, dont la construction a pris cinq ans, s'étend sur 3,2 hectares. A l'endroit exact où étaient construites les tours du World Trade Center (WTC), d'immenses bassins carrés "reflétant l'absence" ont été creusés, qui portent désormais le nom des 2.981 personnes tuées le 11 septembre 2001 et le 26 février 1993, date d'un premier attentat contre le WTC.

Le seul agencement des noms a pris un an, a raconté Michael Arad. Les familles ont été consultées, ont suggéré de rapprocher les noms d'amis, de couples, de frères...

Des cascades se déverseront dans les bassins de granit, profonds de neuf mètres, et sur le site, 225 chênes ont été plantés ces derniers mois. Un poirier japonais, retrouvé quasi mort, calciné dans les décombres des tours, y a été replanté en décembre dernier, après des années de soins attentifs.

Sur le site, un musée souterrain, retraçant sous tous les angles la tragédie du 11-Septembre, est également en cours de construction, prévu pour ouvrir à l'automne 2012.

Symbolique du lieu, objet de nombreux conflits autour de son design, de son coût et de sa sécurité, la tour WTC1 (One World Trade Center), surnommée la Tour de la liberté, atteint désormais 81 étages, sur les 108 prévus. Sa façade de verre monte jusqu'au 56e étage.

Elle sera une fois achevée en 2013, la tour la plus haute des Etats-Unis : 541 mètres et une flèche de 124,3 mètres.

A quelques jours du dixième anniversaire du 11-Septembre, les touristes sont nombreux sur le site.

Impossible encore de pénétrer dans l'enceinte du mémorial. Le chantier reste protégé par des grilles, et le personnel en écarte systématiquement les visiteurs qui n'y seront admis que le 12 septembre, sur réservations.

Beaucoup choisissent de faire le tour du site, que proposent des bénévoles d'un petit musée transitoire, le Tribute WTC visitor center.

Ces bénévoles racontent la vie au World Trade Center avant le 11-Septembre, expliquent le chantier en cours, et livrent leurs souvenirs.

Tous ont un lien direct avec le 11-Septembre. Chris Hardej est sorti vivant de la tour où il travaillait. Pete est un ancien pompier. D'autres bénévoles ont perdu un enfant. Tous veulent raconter, faire comprendre, empêcher l'oubli.

Avant les cérémonies du 11, des pompiers et leurs familles ont rendu hommage dimanche sur place à l'ancien aumônier des pompiers Mychal Judge, mort dans la tour nord.

Hélène, une touriste française venue pour la troisième fois, est admirative.

"J'étais là en 2002 et en 2005. c'était un trou béant, affreux, on avait l'impression que la ville ne s'en remettrait jamais. Aujourd'hui, je vois la tour, le mémorial, l'autre tour déjà reconstruite, et avec en plus la mort de Ben Laden, j'ai l'impression qu'ils vont enfin pouvoir tourner la page", dit-elle.
Source: AFP


Dimanche 11 Septembre 2011 - 11:31




1.Posté par Naima le 11/09/2011 11:55

Ce sont les sionistes qui ont organisé ce complot du 11 septembre avec l’aide de la maison blanche (George W.B., Dick C., Donald R…) ils ont instrumentalisé ces attaques contre le World Trade Center et le Pentagone pour justifier la guerre en Afghanistan puis en Irak.

Al Qaida est une organisation fantoche qui sert les politiciens et médias sionistes. Leur têtes de gondoles sont des feujs (juifs) et des égarés islamistes qui n'ont rien de réels musulmans.

Al-Qaïda est une arme sioniste contre les arabes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter